Le stage juridique

cliquez ici pour les offres de stages juridiques
cliquez ici pour les offres d'emplois juriques

Stages vivement conseillés

Les stage en droit ne s’imposent, pour les étudiants de filière universitaire, qu’à partir de la Maîtrise (Master 1), voire de la cinquième année (Master professionnel - DESS ou Master de recherche - DEA). Néanmoins, à l’issue de la formation, les expériences professionnelles feront la différence entre tel ou tel candidat. Il est recommandé de cumuler le plus grand nombre de stages en droit, même si ceux-ci ne sont pas nécessairement imposés dans le cadre du cursus.

Ainsi, dès la fin de la deuxième année d’études, n’hésitez pas à postuler auprès d’un cabinet d’avocats, d’une étude notariale, ou encore du service juridique d’une entreprise, pour y effectuer un ou deux mois de stage d’été, qui vous permettront, à défaut d’être réellement opérationnel, de découvrir le métier et de vous aider à faire vos choix de spécialisation pour les années suivantes, voire vos choix de carrière.

En ce qui concerne la spécialisation, celle-ci commence dès la troisième année d’études, les deux premières années étant consacrées à la découverte des matières fondamentales : droit constitutionnel, droit administratif, droit civil et droit public... Ce n’est que par la suite que le choix s’effectue entre le droit privé, le droit public, le droit des affaires, le droit européen, le droit social, les carrières judiciaires…

De nombreux débouchés

Les métiers du droit offrent en effet de très nombreux débouchés. Les étudiants qui se destinent à une carrière judiciaire, en tant qu’avocat ou magistrat par exemple, devront s’inscrire dans un institut d’études judiciaires (IEJ) dès la quatrième année d’études (maîtrise) ou la cinquième (3ème cycle), afin de se préparer au concours de l’Ecole Nationale de la Magistrature de Bordeaux (ENM) ou à l’examen d’entrée d’un Centre de Formation à la Profession d’Avocats (CFPA). A l’obtention du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA), les étudiants devront effectuer deux années de stage en cabinet, comme avocats stagiaires. Pour ceux qui se destinent à faire du conseil en entreprise, une maîtrise ou un 3ème cycle en droit suffisent. Néanmoins, certains 3ème cycles sont plus prisés que d’autres par les entreprises, et il s’agit principalement des Masters professionnels (DESS) de droit social, de droit des affaires ou de gestion des ressources humaines.

Il existe aussi des filières courtes pour se former aux métiers du droit, comme les DUT carrières juridiques. Un stage de dix semaine est prévu en seconde année. Cette formation mène aux métiers de clerc d’huissier, assistant juridique en cabinet d’avocats, ou encore aux fonctions commerciales ou de gestion des sinistres dans le secteur des assurances.

Pour conclure, quelle que soit la formation suivie, le stage fera la différence dans votre CV !