:: Espace candidat
Adresse email :

Mot de passe :

> créer mon compte
> déposer mon CV
> créer une alerte mail
> mot de passe oublié ?
> Emploi Handicap
:: Description de l'offre - IFP Energies nouvelles - Lyon

 Modélisation de l'amortissement dynamique dans un câble d'ancrage d'éolienne flottante

IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur majeur de la recherche et de la formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action, articulée autour de trois priorités stratégiques : mobilité durable, énergies nouvelles et hydrocarbures responsables.

Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur :

  • l’apport de solutions aux défis sociétaux de l’énergie et du climat, en favorisant la transition vers une mobilité durable et l’émergence d’un mix énergétique plus diversifié ;
  • la création de richesse et d’emplois, en soutenant l’activité économique française et européenne et la compétitivité des filières industrielles associées.

Partie intégrante d’IFPEN, l’école d’ingénieurs IFP School prépare les générations futures à relever ces défis.


Modélisation de l'amortissement dynamique dans un câble d'ancrage d'éolienne flottante

Le stage se déroulera au sein de la Direction Physico-chimie et Mécanique Appliquées. La Direction Physico-chimie et Mécanique Appliquées conçoit et développe des outils de calcul, des approches méthodologiques et des systèmes technologiques innovants destinés à l'industrie pétrolière et aux Nouvelles Technologies de l'Energie.

L'activité R&D de la Direction, au travers d'études scientifiques et techniques, consiste en l'analyse, la caractérisation et la qualification du comportement des Matériaux, Structures et Equipements technologiques.

Contexte

Le stage proposé s’inscrit dans le programme IFPEN sur le développement et le dimensionnement d’éoliennes flottantes. Plus particulièrement, il prendra part aux études sur les lignes d’ancrage des structures flottantes.

Les éoliennes flottantes, de par leur chargement, sollicitent leur support et leurs ancrages à des fréquences plus élevées que celles vues par les plateformes flottantes traditionnelles. Ces fréquences peuvent être amorties dans le câble d’ancrage par frottement mais cet amortissement est mal connu et n’est pas encore pris en compte dans les modèles. Cet amortissement dynamique peut cependant modifier le comportement de l’ancrage et affecter sa durée de vie. Il est étudié dans le cadre d’un collaboration entre l’IFSTTAR et IFPEN. Le stage s’inscrit dans cette collaboration.

Objectif du stage et Démarche

Le stage aura pour objet les câbles d’ancrage en acier. Ceux-ci sont constitués de fils d’acier enroulés en hélice. Ces fils assurent une forte rigidité mécanique en tension tout en autorisant une grande souplesse en flexion, les fils glissant alors les uns sur les autres.

IFPEN a développé dans Abaqus® des modèles éléments finis locaux de câble d’ancrage où chaque fil est modélisé. Ces modèles permettent de calculer les chargements au niveau des points de contact entre les fils, qui sont le lieu d’endommagement préférentiel des câbles. Le frottement entre les fils est aujourd’hui modélisé par une loi de Coulomb standard. Cette loi ne prend pas en compte l’amortissement dynamique.

L’objectif du stage sera d’introduire cet amortissement soit en utilisant les outils disponibles dans Abaqus®, soit en développant une loi de frottement ad hoc. Le modèle sera confronté aux essais d’amortissement dynamiques réalisés sur un câble d’ancrage par l’IFSTTAR/Nantes.

Profil requis et compétences recherchées

  • BAC+5 (stage de 5 mois) – Profil ingénieur(e) généraliste motivé(e) par la mécanique des structures et la modélisation numérique
  • Compétences en calcul par éléments finis et en mécanique des structures.
  • Aptitude à analyser des résultats, synthétiser et rédiger.
  • Autonomie.

Le stage se déroulera à IFP Energies nouvelles, Etablissement de Lyon, rond-point de l’échangeur de Solaize, BP3, 69360 Solaize (période : Mars-Septembre 2019). Une indemnité de l’ordre de 1 000 Euros bruts par mois sera versée au stagiaire.

 Informations

Type de contrat :  Stage
Début :  Entre mars 2020 et juillet 2020
Durée :  5 mois
Région : Auvergne et Rhône-Alpes
Discipline : Mécanique
Rémunération : Oui
 Contact

Référence annonce : R172 M. Martinez 5/12/19
Contact : Michaël Martinez
Adresse :
Rond point de l'échangeur de Solaize
69360  Solaize
 


      Retour à la liste
           
Postuler à cette annonce


 
:: Espace Publicité