:: Espace candidat
Adresse email :

Mot de passe :

> créer mon compte
> déposer mon CV
> créer une alerte mail
> mot de passe oublié ?
> Emploi Handicap
:: Description de l'offre - IFP Energies nouvelles - Lyon

 Calcul des chargements locaux d'un câble d'ancrage d'éolienne flottante

IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur majeur de la recherche et de la formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action. Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur :

  • l’apport de solutions aux défis sociétaux de l’énergie et du climat, en favorisant la transition vers une mobilité durable et l’émergence d’un mix énergétique plus diversifié ;
  • la création de richesse et d’emplois, en soutenant l’activité économique française et européenne et la compétitivité des filières industrielles associées.

Ses programmes sont structurés autour de 3 priorités stratégiques :

  1. Mobilité durable : développer des solutions pour des transports efficients et à faible impact environnemental
  2. Énergies nouvelles: produire, à partir de sources renouvelables, des carburants, des intermédiaires chimiques et de l'énergie
  3. Hydrocarbures responsables : proposer des technologies visant à satisfaire la demande en énergie et en produits chimiques en consommant moins d’énergie et en réduisant l’impact environnemental

Son école d'ingénieurs, partie intégrante d'IFP Energies nouvelles, prépare les générations futures à relever ces défis.


Calcul des chargements locaux d'un câble d'ancrage d'éolienne flottante

Le stage se déroulera au sein de la Direction Mécanique Appliquée. La Direction Mécanique Appliquée conçoit et développe des outils de calcul, des approches méthodologiques et des systèmes technologiques innovants destinés à l'industrie pétrolière et aux Nouvelles Technologies de l'Energie. L'activité R&D de la Direction, au travers d'études scientifiques et techniques, consiste en l'analyse, la caractérisation et la qualification du comportement de :

  • Matériaux, structures et équipements technologiques ;
  • Fluides en écoulement avec d'éventuelles interactions fluide/solides ou fluide/structures.

Contexte

Le stage proposé s’inscrit dans le programme IFPEN sur le développement et le dimensionnement d’éoliennes flottantes. Plus particulièrement, il participera aux études sur les lignes d’ancrage des structures flottantes. Le stage s’intéressera au câble acier, l’une des technologies privilégiées pour les lignes d’ancrage. Il constituera l’étude préliminaire d’une thèse expérimentale sur la caractérisation de la fatigue de contact corrosion d’un câble acier, qui devrait démarrer en octobre 2019. Il fera la liaison entre cette thèse à venir et une thèse IFPEN – LMT Cachan qui s’achèvera en septembre 2019 (titre : « Multiscale modeling of the fatigue of mooring wire ropes for offshore floating wind turbines »), dont il reprendra les modèles et une partie des calculs.

Objectif du stage et Démarche

L’objectif du stage est de calculer les chargements locaux des fils d’un câble acier soumis à un chargement global du aux mouvements de la plateforme. Les chargements locaux sont la tension des fils, la force de contact aux points de croisement fil-fil entre deux couches, au glissement relatif des fils à ces mêmes points. Les chargements globaux sont la tension et la flexion du câble, calculées par l’analyse dynamique de la plateforme soumise aux conditions métocéan. Les chargements globaux et locaux auront été calculés au cours de la thèse qui s’achève. Mais les chargements locaux auront été calculés en longueur courante, c’est-à-dire en considérant un câble infiniment long.

L’objectif du stage est de les calculer en proximité d’embout. En effet la zone critique d’un câble se trouve en proximité d’embout, à cause des sur-contraintes liées à l’encastrement. Pour cela seul le chargement global en tête de câble sera considéré. Le modèle local sera modifié par ajout un embout à une de ses extrémités. Les chargements locaux calculés lors du stage serviront à définir les conditions de chargement des essais petite échelle de fatigue de contact corrosion de la thèse à venir.

Profil requis et compétences recherchées

  • BAC+5 (stage de 5-6 mois) – idéalement un(e) stagiaire intéressé(e) pour poursuivre en thèse, donc une personne attirée par la mécanique des matériaux et la démarche expérimentale (objet de la thèse) mais aussi intéressée par le calcul numérique en mécanique des structures (objet du stage).
  • Compétences en calcul par éléments finis et en mécanique des matériaux. Aptitude à analyser des résultats, synthétiser et rédiger. Autonomie.

Le stage se déroulera à IFP Energies nouvelles, Etablissement de Lyon, rond-point de l’échangeur de Solaize, BP3, 69360 Solaize.
Une indemnité de l’ordre de 1 000 Euros bruts par mois sera versée au stagiaire.

 Informations

Type de contrat :  Stage
Début :  Entre mars 2019 et ao?t 2019
Durée :  6 mois
Région : Auvergne et Rhône-Alpes
Discipline : Ingénierie
Rémunération : Oui
 Contact

Référence annonce : R0421S CL M. MARTINEZ 29/11/2018
Contact : Michaël Martinez
Adresse :
Rond-point de l'échangeur de Solaize
69360  Solaize
 


      Retour à la liste
           
Postuler à cette annonce


 
:: Espace Publicité