:: Espace candidat
Adresse email :

Mot de passe :

> créer mon compte
> déposer mon CV
> créer une alerte mail
> mot de passe oublié ?
> Emploi Handicap
:: Description de l'offre - IFP Energies nouvelles - Lyon

 Identification de marqueurs de réactivité de la biomasse lignocellulosique par approche combinée chimiométrie et multi-analyses

IFP Energies nouvelles est un organisme public de recherche, d’innovation industrielle et de formation intervenant dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. Sa mission est d'apporter aux acteurs publics et à l'industrie des technologies performantes, économiques, propres et durables pour relever les trois grands défis sociétaux du 21e siècle : changement climatique et impacts environnementaux, diversification énergétique et gestion des ressources en eau. Son expertise est internationalement reconnue.

IFP Energies nouvelles poursuit 5 priorités stratégiques, indissociables et complémentaires dans l'accomplissement de sa mission d’intérêt général :

  • Produire à partir de sources renouvelables des carburants, des intermédiaires chimiques et de l'énergie
  • Produire de l’énergie en réduisant l’impact sur l’environnement
  • Développer des transports économes et à faible impact environnemental
  • Produire à partir de ressources fossiles des carburants et intermédiaires chimiques à faible impact environnemental
  • Proposer des technologies respectueuses de l'environnement et repousser les limites actuelles des réserves d'hydrocarbures

Son école d'ingénieurs, partie intégrante d'IFP Energies nouvelles, prépare les générations futures à relever ces défis.


Identification de marqueurs de réactivité de la biomasse lignocellulosique par approche combinée chimiométrie et multi-analyses

Contexte du projet

Dans le cadre de la valorisation de la biomasse lignocellulosique par voie biochimique, une première étape de prétraitement (cuisson acide ou explosion vapeur) est mise en œuvre afin d’améliorer la réactivité du substrat à l’hydrolyse enzymatique. Les deux principaux verrous scientifiques sont alors de i) comprendre l’impact du prétraitement sur les propriétés physico-chimiques clés des biomasses lignocellulosiques, et ii) de comprendre le lien entre les propriétés physico-chimiques des biomasses prétraitées et leur réactivité.

Une étude multi-technique a ainsi été menée à IFPEN sur un lot cohérent d’échantillons obtenus à partir d’une paille de blé prétraitée par cuisson acide ou par explosion vapeur. Les techniques analytiques variées (infra-rouge, physisorption d’azote, granulométrie, RMN…) ont permis de caractériser de façon exhaustive les propriétés physico-chimiques de ces substrats et de les mettre en regard de leur réactivité en hydrolyse enzymatique.

Des premières tendances ont été observées quant à l’importance relative de chaque paramètre tel que la composition chimique ou la porosité. Toutefois, ce type d’approche reste limité pour modéliser correctement la réactivité.

Description du projet

L'objectif principal de stage est de généraliser les relations entre les conditions du prétraitement, les propriétés physico-chimiques des substrats et leur réactivité, dans le but de définir les descripteurs clés de la réactivité en hydrolyse enzymatique. Pour atteindre ce but, une approche statistique est nécessaire.

Ainsi, le challenge de cette étude est d’extraire les variables responsables de la réactivité des données analytiques disponibles. La première partie du stage sera consacrée à la mise en forme les données provenant de différentes sources analytiques et donc de dimensions différentes. Cette étape sera primordiale afin de savoir quelle méthode appliquer pour sélectionner les variables pertinentes. Ensuite, il s’agira de trouver une ou plusieurs méthodes de sélection de variables afin de répondre à l’objectif du stage.

Pour mener à bien cette étude, l'étudiant sera supervisé par une équipe multidisciplinaire et aura accès à différents outils statistiques et techniques analytiques si nécessaire.

Profil recherché

MASTER 2 ou ECOLE D’INGENIEUR (BAC +5)
Formations : chimiométrie, analyse, chimie, physico-chimie ou génie chimique

  • Maitrise des outils statistiques et chimiométriques / Affinité pour l’analyse
  • Curieux, Rigoureux, Autonome

Informations complémentaires

Durée souhaitée : 5-6 mois
Période souhaitée : Février – août 2019
Lieu : IFP Energies nouvelles, Rd point de l’échangeur de Solaize, BP3, 69360 SOLAIZE
Transport : Voiture conseillée
Rémunération : Stage rémunéré

 Informations

Type de contrat :  Stage
Début :  Entre février 2019 et ao?t 2019
Durée :  De 5 à 6 mois
Région : Auvergne et Rhône-Alpes
Discipline : Biologie
Rémunération : Oui
 Contact

Référence annonce : R0520S-LACOUE-2019
Contact : M. LACOUE-NEGRE, S.HUMBERT
Adresse :
Rd point de l’échangeur de Solaize, BP 3
69360  SOLAIZE
 


      Retour à la liste
           
Postuler à cette annonce


 
:: Espace Publicité