:: Espace candidat
Adresse email :

Mot de passe :

> créer mon compte
> déposer mon CV
> créer une alerte mail
> mot de passe oublié ?
> Emploi Handicap
::

Centrale Marseille : Interview de Monsieur Guillaume Quiquerez, Directeur de la communication de Centrale Marseille

Interview de Monsieur Guillaume Quiquerez, Directeur de la communication de Centrale Marseille

L’Ecole Centrale de Marseille propose aux étudiants de « savoir, découvrir, choisir ». quelles formations votre école supérieure propose-t-elle ? 

Centrale Marseille a construit son action pédagogique autour du diplôme principal de l’ingénieur centralien. Par ailleurs, elle est habilitée à co-délivrer des diplômes de Master et de doctorat. A la rentrée 2012, l’établissement enrichira largement son offre de formation, en ouvrant notamment plusieurs Mastères Spécialisés (sous réserve de leur labellisation par CGE) ainsi qu’une Licence de type MPCI (sous réserve de validation par le Ministère). 

D’un point de vue international, vous offrez à vos étudiants la possibilité d’acquérir des doubles-diplômes à l’étranger, pourquoi ce choix ? Cette double-compétence est-elle reconnue et valorisée lors du recrutement des jeunes diplômés ?

De fait, l’ouverture internationale n’est pas une option : c’est désormais, au sein de notre formation, une obligation. Nous avons institué la nécessité de consacrer au moins un semestre plein à l’international pour chacun des diplômés de Centrale Marseille. Les plus engagés dans cette démarche sont les étudiants en double-diplôme à l’étranger, qui ont l’opportunité de passer 2 ans dans une université technique partenaire, parmi les meilleures au niveau international. Centrale Marseille est membre du réseau TIME, et permet aux élèves un vaste choix de mobilité. Les diplômés qui suivent ce parcours sont évidemment très appréciés des entreprises, et fortement valorisés dès la première embauche.

Vous mettez l’accent sur l’opportunité de suivre un cursus orienté vers la recherche. Quelle(s) formation(s) propose l’Ecole Centrale Marseille concernant cette voie ?

Le spectre de recherche à Centrale Marseille est en effet très large. Il s’étend de la chimie à l’économie mathématique, en passant par la photonique, la mécanique, l’informatique, la physique, … Les enseignants chercheurs de l’école sont rattachés à l’un des 8 laboratoires de recherche récemment classés A+ ou A par la structure publique indépendante en charge de cette évaluation. En troisième année, les élèves de l’école sont invités, en parallèle de leur cursus, à suivre un Master recherche dans l’une de ces disciplines, puis à s’inscrire en thèse.

Vous formez des ingénieurs  polyvalents  et vous placez l’esprit d’innovation au cœur de leurs études. Quelles compétences le diplôme d’ingénieur offre-t-il ?

L’ingénieur centralien de Marseille est qualifié de « généraliste ». En ce sens, il peut revendiquer à la fois une très large culture scientifique et technique, fondé sur la notion de modèle. Par ailleurs, il est largement sensibilisé aux aspects sociétaux, managériaux et linguistiques auquel son métier d’ingénieur leader le confrontera.

Selon vous les entreprises reconnaissent-elles à sa juste valeur le diplôme d’ingénieur ?

Le diplôme d’ingénieur centralien ne souffre d’aucun problème de reconnaissance, sauf peut-être à l’international, où le caractère généraliste de la formation mériterait d’être mieux connu.

Quels moyens mettez-vous en place pour faciliter l’immersion professionnelle de vos étudiants ?

L’insertion professionnelle des ingénieurs centraliens de Marseille est excellente. Elle s’appuie à la fois sur le réseau centralien, et sur la qualité des candidats. Ces derniers consacrent au moins 9 mois de leur formation en entreprise, durant leur cursus. Ils bénéficient d’un accompagnement spécifique pour la recherche de stages, et ont de multiples occasions de faire des rencontres directes avec des entreprises tout au long de leur scolarité. "

 Retour à la liste

Etablissement(s)
Forum(s) école

Annonce(s) à saisir