:: Espace candidat
Adresse email :

Mot de passe :

> créer mon compte
> déposer mon CV
> créer une alerte mail
> mot de passe oublié ?
> Emploi Handicap
::

IPSA : Interview de Madame Mylène Lefebvre, chargée de communication à l'IPSA

Interview de Madame Mylène Lefebvre, chargée de communication à l'IPSA

L’institut polytechnique des sciences avancées (IPSA) est l’école de référence en aéronautique. Pouvez-vous nous présenter vosdifférents cycles d’ingénieurs en quelques lignes ?
Notre cursus de 5 années est fondé sur le système européen LMD il se développe  en :
  • Un cycle bachelor en 3 ans 
  • un cycle Master en 2 ans 
Le cycle bachelor initie d’emblée l’étudiant au domaine aéronautique et spatial qui le passionne au travers de cours (mathématiques, la physique, les sciences aéronautiques, informatiques et électroniques, les langues…), et de la conception et la réalisation de projets concrets orientés vers l’entreprise.

Le cycle master permet à l’étudiant de se spécialiser à travers 4 options scientifiques en 4e année, et 3 cursus en 5e année : 
  • le cursus d’Expertise, permet à chacun d’obtenir la formation approfondie qui le conduira vers l’excellence dans son domaine de prédilection.
  • le cursus double compétence IPSA/ISG (Institut Supérieur de Gestion),
  • Le cursus double diplôme avec une université étrangère (Chine, Taiwan, Angleterre, Canada..)
Votre cycle master propose des majeures technologiques et aéronautiques, quelles sont les enseignements les plus demandés par les étudiants ?
En 4ème année les 4 majeures proposées aux étudiants sont :
  • Energétique, propulsion et moteurs innovants : maitrise des techniques de propulsion des systèmes aérospatiaux dans le cadre des contraintes énergétiques et environnementales 
  • Mécanique et structure des aéronefs : études de la structure interne et externe d’aéronefs (fuselage, ailes, train d’atterrissage, supports moteurs…) et d’engins spatiaux, et de leurs performances aérodynamiques
  • Systèmes embarqués et de télécommunications : maitrise de l’ensemble des fonctions de l’intelligence embarquée à bord de l’appareil.
  • Systèmes de commande mécatroniques : maitrise et réalisation des commandes d’un aéronef ou d’un lanceur spatial, notamment les commandes de vol. 
Parmi ces spécialisations les ipsaliens s’orientent majoritairement vers les majeurs Mécanique et Structure des aéronefs et Energétique, Propulsion et moteurs innovants, où les enjeux en matière énergétique et environnementale sont cruciaux pour l’avenir de l’aéronautique et de l’espace.  Cependant, l’industrie aérospatiale recherche de plus en plus également des ingénieurs compétents en systèmes embarqués et mécatroniques.

En 5eme  et dernière année les étudiants choisissent majoritairement le cursus d’expertise afin d’approfondir leurs connaissances en matière d’ingénierie. Au sein de ce cursus les étudiants se sont orientés quasi équitablement entre les trois spécialisations proposées : Conception des Systèmes Aéronautiques, Conception des Systèmes Spatiaux et Management et Logistique Industrielle.
Quels sont les emplois occupés en règle générale par vos jeunes diplômés en aéronautique ? 
Sur les 134 diplômés de la promotion 2011, 69 % travaillent dans les métiers de l’aéronautique et du spatial, 19% dans l’automobile et autre transport, 3% d’entre eux se tournent vers l’informatique dont on sait qu’une part est au service du domaine aérospatial.

46% travaillent en bureaux d’étude, en conception ou en R&D, 12 % en qualité et certifications,10% en méthode et production et 6% dans les essais. 
Vous offrez la possibilité à vos étudiants d’acquérir une double compétence technologique et managériale, quel est l’atout de suivre ce cursus ? Est-ce une opportunité saisie par les étudiants ? 
A la sortie de l’école nos étudiants travaillent sur des projets pluridisciplinaires et ils sont rapidement amenés à prendre des responsabilités. Il est donc nécessaire et important qu’ils aient des compétences managériales qui leur permettent d’encadrer des personnes et des projets mais aussi d’interagir avec des équipes techniques et commerciales diverses.
Quels moyens mettez-vous en place pour faciliter l’immersion professionnelle ?
Tout au long de leur cursus les Ipsaliens sont amenés àtravailler sur des projets, de plus en plus complexes au fur et à mesure de leur parcours. Ces projets sont un bon reflet du travail en équipe qu’ils vivront au quotidien dans leur fonction. Ils doivent également effectuer des stages en entreprise qui leur permettent de mettre en application leurs connaissances et d’être sensibilisés aux réalités industrielles et de la vie en entreprise.
Mais c’est surtout le stage de dernière année qui facilite cette immersion, de part  sa durée de 5 mois minimum et qui, souvent, constitue une pré-embauche. Enfin tout au long de l’année, des conférences industrielles, des visites d’entreprise ou encore des forums de recrutement sont organisées pour favoriser la rencontre entre les étudiants et les professionnels.
Qu’appelez vous le projet de fin d’études en Aéro 5 ?
Le projet de fin d’étude est un projet à mener en équipe selon un cahier des charges bien précis et des délais fixés. Il est réalisé dans une optique industrielle. Il peut d’ailleurs être fait en partenariat avec une entreprise ou un centre de recherche.
De quelle(s) manière(s) vos partenaires (relations entreprises) participent ils à la construction du parcours professionnel de vos étudiants ?
Il existe une grande implication de nos partenaires industriels auprès de nos étudiants et diplômés au travers des :
  • Conférences métiers, ou de présentation d’activités.
  • Ateliers RH (CV, simulations d’entretiens…)
  • Interventions dans le cadre de cours (un nombre important d’enseignants des 2 dernières années sont eux-mêmes des ingénieurs en activité).
  • Soutient financier au travers de la Taxe d’Apprentissage.
  • Participation au Conseil de Perfectionnement où l’apport des industriels est essentiel pour faire évoluer le parcours de formation en adéquation avec les besoins et les enjeux de la profession.
La formation d’ingénieur peut elle s’effectuer à l’international ?
Oui grâce à différentes universités étrangères partenaires de l’IPSA les étudiants effectuent obligatoirement un semestre à l’international en 3èmeannée aux Etats Unis, à Taiwan, en République Tchèque ou bien en Inde, nouvelle destination proposée à nos étudiants.
Les ipsaliens peuvent également obtenir un double diplôme en dernière année (Angleterre, Taiwan, Chine... ). De plus nos étudiants peuvent effectuer un stage dans  une entreprise à l’étranger. En 2011 16% des ipsaliens ont effectué un stage à l’étranger.
Quelles sont les conditions requises pour intégrer votre école ?
Il est possible d’intégrer l’IPSA de la première à la quatrième année : 
Les admissions à l’IPSA se font de la première à la quatrième année :
Pour une admission en première année, les élèves de terminale doivent candidater au concours ADVANCE via le portail Admission Post Bac (www.concours-advance.fr). 
Les étudiants issus de CPGE – Math Spé peuvent intégrer l’IPSA en troisième année. L’admission se fait sur concours via la procédure d’appel SCEI www.scei-concours.fr.

Pour les étudiants issus de première année de prépa, ou ayant validé un BTS, un DUT scientifique ou issu d’une première année de master scientifique l’admission se fait sur dossier,  tests et entretiens 
Souhaitez-vous nous apporter d’autres éléments d’information ?
De part son positionnement original, l’école est à la fois généraliste au plan scientifique, et spécialisée dans le secteur professionnel de l’aéronautique et de l’espace. A ce titre, elle est particulièrement sensible à l’intérêt, la passion, des jeunes pour ces domaines.
Non seulement cet intérêt donne sens aux études de haut niveau qu’ils poursuivent, mais elle est source pour eux de motivation et de réussite, à l’Ecole et au-delà dans leur future carrière professionnelle. 

 Retour à la liste

Etablissement(s)
Forum(s) école

Annonce(s) à saisir