:: Espace candidat
Adresse email :

Mot de passe :

> créer mon compte
> déposer mon CV
> créer une alerte mail
> mot de passe oublié ?
> Emploi Handicap
::

Euromed Marseille : Interview de M. Jérôme Morel, Conseiller Scientifique du M.Sc. Management Financier & Organisationnel

Interview de M. Jérôme Morel, Conseiller Scientifique du M.Sc. Management Financier & Organisationnel

Pourquoi avoir créé ce Mastère spécialisé en Management Financier et Organisationnel ? Pouvez-vous nous le présenter ?

Nous avions au préalable, avant la création d'Euromed Marseille - Ecole de Management dans sa forme actuelle, un ensemble de formations (dites alors de 3e cycles) dans un certain nombre de domaines. Il nous est apparu que certaines d'entre elles, bien que correspondant à des vocations et des métiers différents, avaient un socle qui présentait en commun des compétences dans les domaines de l'organisation, du contrôle, de l'audit et de la finance. C'est la raison de la création de ce M.Sc, organisé sur une ou deux années selon le niveau d'entrée des participants. Il s'agit d'une formation orientée "métier" avec une vocation d'employabilité ambitieuse. Six mois d'enseignements intensifs précèdent une période d'application de 4 à 9 mois en entreprise.

Concernant le profil de nos 150 étudiants, nous privilégions la constitution d'un groupe "mixte", permettant à des étudiants et des participants déjà expérimentés d'échanger et de s'enrichir mutuellement. Nous conservons par la suite des liens avec les précédentes promotions, dans le cadre notamment, de notre Association des Diplômés, riche de plus de 6 000 membres.


Votre formation prépare-t-elle à tous les métiers de l'Audit et du Conseil ?

Pour l'audit, oui, qu'il soit financier ou opérationnel, interne ou externe. Nous avons également des enseignements qui répondent à des vocations d'audit social ou environnemental.

Il en va un peu différemment du conseil. Un consultant dispose d'outils, de méthodes et d'un certain type de comportements : rigueur, écoute du client... Nous essayons de doter nos étudiants de ces capacités. Mais c'est aussi souvent, un expert dans son domaine, expertise qu'il aura acquise avant de rentrer chez nous ou bien qu'il va se forger par l'expérience. Dans ce dernier cas, il ne pourra viser cette fonction qu'après quelques années.


Quelle est la place accordée à la dimension internationale au sein de votre formation ?

Dans notre champ d'action, la dimension purement française n'a plus beaucoup de raison d'être, hormis peut-être pour des questions règlementaires (ex. : le droit et la fiscalité dans le conseil en gestion de patrimoine). L'Europe est une région et nos diplômés forment des réseaux actifs sur tous les continents. Euromed Marseille bénéficie d'un réseau d'une centaine d'universités à travers le monde.


Pouvez-vous nous donner des exemples de missions effectuées par vos étudiants dans le cadre de leurs stages de fin d'étude ?

Les missions confiées aux stagiaires sont conformes aux défis qu'ils devront relever dans leur futur cadre professionnel, à titre d'exemples : audit des fraudes, commissariat aux comptes, conformité financière (Sarbanes Oxley), étude et mise en oeuvre d'opérations d'acquisition, consultant junior, contrôle de gestion industrielle, élaboration de tableaux de bord, construction budgétaire, analyse et gestion de portefeuille, gestion de trésorerie, montage d'opération de financement, business risk management, conseiller en gestion de patrimoine...


Quels types de relations entretenez-vous avec vos entreprises partenaires ? Comment s'investissent-elles dans cette formation ?

Ces relations peuvent s'inscrire dans différents cadres, plus ou moins formels. On peut citer par exemple le club des partenaires d'Euromed-Marseille, à l'intérieur duquel figurent notamment : Altares, Altran, AXA, BNP Paribas, CEGID, Ernst & Young, HR Acces, HSBC, INEUM Consulting... C'est le moyen privilégié pour maintenir nos programmes en phase avec les besoins des recruteurs. Ils participent aux différents comités de pilotage, ils interviennent dans les cours, participent à la recherche... et recrutent !


L'état du marché est excellent depuis quelques années. Les cabinets sont très demandeurs de jeunes qualifiés pour les aider avec les nouvelles normes, les nouvelles législations introduites à la suite de scandales financiers. Comment préparez-vous vos étudiants à ces demandes imposées par le marché ?

Il s'agit de considérations qui sont présentes de manière transversale dans nos enseignements : Sarbanes Oxley, Loi de Sécurité Financière... et qui restent encore des sujets fréquents de missions, que ce soit dans les cabinets pour leurs clients ou dans les entreprises pour leurs besoins propres.

Nous avons donc aujourd'hui une gamme d'activités que nous maitrisons et qui répondent assez bien aux besoins qu'expriment nos partenaires. Cela dit, nos méthodes, nos enseignements, nos programmes évoluent continuellement, incités en cela par le marché. Nous avons la chance d'exercer dans un contexte souple qui nous permet d'être réactifs.


Conseiller les dirigeants d'une entreprise quand on sort de l'école n'est pas forcément aisé. En quoi votre Mastère se distingue des autres formations existantes ?

Nous mettons l'accent sur la dimension humaine : humilité & ambition - discrétion & curiosité - rigueur & méthode, ainsi que sur l'esprit entrepreneurial. Nos diplômés ne visent pas un poste, mais cherchent à développer une activité, un business, dans une entreprise qu'ils rejoindront ou créeront.


Souhaitez-vous nous apporter d'autres informations ?

Ceux qui nous rejoignent doivent "avoir envie" ! Envie de s'investir, de relever des défis et de "voir les mondes autrement"...

 Retour à la liste

Etablissement(s)
Annonce(s) à saisir