:: Espace candidat
Adresse email :

Mot de passe :

> créer mon compte
> déposer mon CV
> créer une alerte mail
> mot de passe oublié ?
> Emploi Handicap
::

EM Normandie : Interview de M. Benoit Anger, Directeur Marketing et Relations Entreprises de l'Ecole de Management Normandie

Interview de M. Benoit Anger, Directeur Marketing et Relations Entreprises de l'Ecole de Management Normandie

L’Ecole de Management de Normandie (EM Normandie) rassemble plusieurs programmes de formation depuis 1871. Pouvez-vous nous les présenter ?

Pôle de formation supérieure et de recherche au management sous statut associatif, l’EM Normandie compte cette année 2000 étudiants et stagiaires en formation continue répartis sur 2 campus principaux à Caen et au Havre et un campus associé à Deauville. Sa gamme de programmes se compose d’une vingtaine de formations initiales ou continues, diplômantes ou certifiantes. Son programme phare, le Master EM Normandie, dont le diplôme est visé à bac +5 et confère le grade de Master, intègre largement les enseignements de la vente, de la négociation et du marketing tout au long du cursus. Généraliste jusqu’en Master 1, puis spécialisé avec une douzaine d’options au choix en Master 2, il permet aux jeunes diplômés d’exercer leur activité professionnelle dans toutes les grandes fonctions de l’entreprise, dont le commercial. 

 

 Quelles sont les conditions d'admission que doivent remplir les candidats pour intégrer votre école ?

Le programme Master EM Normandie est accessible sur concours à 3 niveaux d’entrée :

- post-bac : concours SESAME,

- post classes préparatoires : concours BCE,

- admissions sur titres titulaires d’un diplôme bac+2, bac+3 ou bac+4 :  concours PASSERELLE 1 et 2).

La durée du cursus varie de 2 à 5 ans selon le niveau d’admission.


Habilitée à délivrer le grade de Master depuis 2006, l’EM Normandie propose ainsi le « Master Ecole de Management de Normandie » avec trois niveaux d’entrée. Quelle est l’originalité de cette formation ?

Outre l’originalité du recrutement à 3 niveaux d’entrée – l’EM Normandie est la seule grande école à proposer cette formule - ce programme a vocation à former des jeunes managers adaptables et ouverts aux mondes de demain, aptes à assumer des responsabilités, à prendre des risques et à dynamiser les performances de l’entreprise. La pédagogie s’appuie sur trois piliers : la professionnalisation, l’international et le comportement. Des missions thématiques réalisées pour le compte d’entreprises  d’une durée de 4 à 5 semaines chacune jalonnent le cursus des étudiants. Cela leur permet de se prévaloir, en plus des stages, d’expériences longues et diversifiées en entreprise.

L’école facilite les expériences académiques et professionnelles à l’étranger et encourage la maîtrise des langues et cultures étrangères. Enfin, elle travaille fortement sur le comportement des étudiants en vue de stimuler leur acuité et de développer leur mobilité intellectuelle, ceci pour renforcer leur employabilité.


Quelles sont les filières les plus aptes à préparer les étudiants au métier de commercial ?

Les spécialisations de Master 2 marketing et stratégie commerciale et Cross-Cultural Marketing and Negotiation sont celles qui mènent naturellement aux fonctions commerciales et marketing. La première prépare les étudiants à des fonctions d’encadrement dans des métiers de généralistes  du secteur, dotés d’une fibre entrepreneuriale et aptes à faire croître la valeur intrinsèque de l’entreprise. Dispensée en anglais, la spécialisation Cross-Cultural Marketing and Negotiation apporte aux étudiants les outils et les connaissances nécessaires pour négocier dans un environnement international et comprendre les différences culturelles existantes selon les pays, ces dissemblances influant sur la façon de mener des tractations commerciales. Elle s’adresse aux étudiants désireux d’intégrer de grands groupes internationaux et les prépare à travailler efficacement dans des équipes multiculturelles.

La spécialisation Cross-Cultural Marketing and Negotiation est également ouverte à des étudiants titulaires d’un diplôme français ou étranger de niveau bac+4 minimum. La formation dure une année. A son issue, nous leur délivrons le MSc Cross-Cultural and Negotiation, accrédité par la Conférence des Grandes Ecoles.


Vous proposez des formations en alternance en partenariat avec de grands groupes, telles que Société Générale, Décathlon… Quels en sont les avantages pour les étudiants qui se destinent aux fonctions commerciales ?

Les étudiants du Master EM Normandie peuvent choisir la filière alternance pour 2 ans en Master 1 et 2. Sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, ils alternent périodes de cours à l’école de 8 à 9 semaines et périodes en entreprise de 15 à 18 semaines. Ils acquièrent une expérience professionnelle et sont véritablement intégrés, avec un statut de salarié, à leur entreprise d’accueil. Nombre d’entre eux décrochent un CDI à l’issue du cursus, l’entreprise qui les a formés et évalués pendant ce long laps de temps étant ainsi assurée de la qualité de son recrutement. Autre avantage important : les étudiants sont exonérés des frais de scolarité (soit 7230 € par an) qui sont pris en charge par l’entreprise et ils sont rémunérés par cette dernière à hauteur de 65 à 125% du SMIC en fonction du type de contrat et de la branche professionnelle de l’entreprise.


Vos jeunes diplômés qui se destinent aux métiers de commerciaux ont-ils été impactés par la crise économique de 2009 ?

Sur la promotion 2009, on observe que les recherches des diplômés désireux de travailler dans le commercial ont abouti plus rapidement que pour ceux qui cherchent dans la communication par exemple. Les grandes entreprises ont besoin de jeunes commerciaux, notamment pour remplacer les départs des « papy-boomers ». D’ailleurs, parmi la cinquantaine d’entreprises présentes au Forum Entreprises et Carrières de l’école le 21 janvier prochain, Canon, Auchan, Mars Petcare and Foods, Brasseries Kronenbourg, BNP, la Société Générale ou encore la BRED viennent dans une perspective de recrutement, avec des offres d’emploi à pourvoir en 2010. C’est un signe du marché très encourageant pour nos étudiants !


Votre école organise chaque année le « Concours de Négociation ». Avez-vous dans ce cadre, des partenariats avec certaines grandes enseignes ? Quel est l’objectif de cet événement ?

La 26ème édition de ce concours se déroule à l’hôtel Normandy de Deauville les 16 et 17 mars prochains. 140 étudiants de dernière année des plus grandes écoles de commerce françaises et de Master 2 de l’Université vont se confronter à des professionnels de la fonction commerciale ou achat lors d’une négociation visant à faire référencer un produit ou une prestation de services. Pour la préparer, chaque candidat dispose d’un « dossier produit » remis la veille du concours. La négociation se déroule en présence d’un jury de professionnels qui évalue la prestation du candidat. Cette année, 10 grands groupes, soit 2 de plus qu’en 2009 avec l’arrivée de Canon et de Whirlpool,  parrainent le concours.

Elles sont réparties dans 8 filières : banque : Société Générale, grande distribution : Groupe Carrefour, industrie : Hilti, industrie agro-alimentaire : Cadbury, Danone et Nestlé PURINA, électroménager : Whirlpool, high tech : Oracle, informatique : HP, solutions d’impression : Canon. Le succès de cette manifestation s’explique notamment par le fait que nous mettons en relation de façon originale et directe des futurs diplômés en situation de recherche d’emploi et des entreprises en quête de jeunes talents. Les étudiants évitent ainsi les premières étapes classiques d’un processus de recrutement et les entreprises gagnent en temps et en efficacité et valorisent leur entreprise auprès des étudiants. En 2009, une quarantaine de candidats ont été recrutés grâce au concours de négociation !


Souhaitez-vous apporter un complément d’information ?

25 à 30% des jeunes diplômés du Master EM Normandie débutent dans la fonction commerciale, ce qui est loin d’être négligeable. Ils sont recrutés comme chargés de développement commercial, responsables de zones ou ingénieurs d’affaires dans des groupes agro alimentaires ou des SSII. D’autres sont conseillers de clientèle professionnelle ou chargés d’affaires dans le secteur bancaire ou encore responsables de magasins ou de rayons dans la grande distribution. Nombreux sont ceux qui évoluent vers des postes de direction commerciale. Notre école figure parmi celles qui valorisent vraiment les parcours commerciaux qui permettent d’accéder à de très bons niveaux de rémunération et offrent de réelles perspectives de progression professionnelle.

 

 

 Retour à la liste

Etablissement(s)
Forum(s) école

Annonce(s) à saisir